En Inspirant…

imagen talento femenino

Dans cette section de Talento Femenino en Movimiento (Talent Féminin en Mouvement). J’aimerais partager avec vous des entretiens réalisés avec des personnes dont émane un talent naturel. Ce sont des personnes accessibles, hommes ou femmes, proches, simples, professionnelles par dessus tout, pour qui la célèbre phrase « l’humilité des grands », acquiert toujours plus de sens. Des professionnels faisant preuve d’une grande bravoure et de courage, ainsi que de beaucoup d’amour propre et d’une grande capacité de travail, qui, tout comme moi, ont décidé de matérialiser leurs rêves. Je considère vital le fait d’optimiser nos moyens et d’unir nos efforts afin de pouvoir nous confronter aux difficultés qui se présentent à nous dans chacun de nos projets professionnels. J’ai eu le bonheur de croiser chacune d’entre elles sur le chemin de ma vie, et j’espère ainsi que vous pourrez les connaître, tout comme le travail qu’elles réalisent, au cas où, à un moment donné, il vous serait utile de les contacter.

Tous m’accompagnent afin de donner un nom et un prénom à mon idée, en relevant plusieurs défis, où la grande capacité de travail, la créativité et le talent de tous ne sont plus à prouver. Savoir s’entourer de professionnels reconnus est un facteur fondamental à l’heure de créer un style qui vous est propre, grâce à une marque innovatrice ayant pour ambition de se faire connaître à court terme au niveau européen.

Je suis convaincue que le changement de mentalité dont a besoin notre société peut être atteint avec l’aide de personnes proactives, pleines d’espoir, motivées et ayant pleinement connaissance de ce qu’elles ont entre les mains, indépendamment du fait qu’elles soient des hommes ou des femmes ; les deux sexes étant valides et capables d’assumer les mêmes compétences, à égalité, sur le plan professionnel.

Sans les talents que je fréquente actuellement, il me serait impossible d’avoir une idée si définie de la direction où je veux mener cette barque. Dès lors, en guise de capitaine et tête pensante du projet, à certaines occasions, j’oublie les itinéraires GPS nécessaires afin d’atteindre chacun des ports, dont la seule information dont je dispose par avance, est que je souhaite y amarrer.

gestion

C’est maintenant, après plusieurs décennies de ma vie, lorsque je me permets de m’approprier de mes expériences vitales avec toute l’autorité émotionnelle que celles-ci m’ont fournie et apportée, qui, additionnée à l’intégralité de ma formation dans la zone du Leadership, de l’Intelligence émotionnelle, du Coaching organisationnel, des Habilités sociales et relationnelles, des Stratégies de communication et de gestion, de la Gestion de projet… me permettent d’encourager des personnes dans l’accomplissement de leurs objectifs, à partir de leurs valeurs, leurs missions, leurs visions… En fin de compte, nous nous accompagnons dans le développement de notre potentiel et de notre talent.

Le psychologue nord-américain Edward Thorndik a introduit le concept « d’intelligence sociale », habilité à comprendre et à motiver les autres, en se basant sur l’empathie. Deux décennies plus tard, le psychologue David Wechsler a relevé « l’importance de facteurs non intellectuels sur le comportement intelligent ». En 1983, Howard Gardner fait publier sa théorie sur les intelligences multiples et, en 1995, Daniel Goleman écrit le bestseller Intelligence émotionnelle, qu’il définit comme « la capacité à renoncer à ses propres sentiments et à ceux des autres, à nous motiver et à manipuler les relations de façon adaptée ».

talento femenino

Un an plus tard, Joseph Ledoux, avec son livre Le cerveau émotionnel dévoile ses connaissances à propos des circuits neuronaux du cerveau, et démontre que l’émotion précède la pensée. Il nous explique également pourquoi les processus de raisonnement ayant lieu dans le néocortex se produisent suite ou simultanément aux impulsions de l’amygdale.

accion talents

AMalheureusement, la nouvelle génération du xixe siècle implique une mentalité de travail très différente de celle des générations passées, où le concept d’intelligence était trop limité, et l’était uniquement, à notre part rationnelle. Steve Jobs avait mis dans le mille en considérant l’intuition comme étant le principal filtre lors de la prise de décision. Le tout, allié à l’innovation, ainsi que le développement d’habilités créatives, accompagne et met en relief l’importance de la découverte des neurosciences. L’existence et la différenciation dans le cerveau, de deux hémisphères responsables de questions complètement différentes sont connues de tous. Grâce aux dernières avancées, nous avons découvert que c’est le cerveau qui traite les idées, les pensées, les émotions, les souvenirs, etc.…
Toujours en opposition aux générations du siècle précédent, la définition actuelle de l’intelligence nécessite d’être revue. De nos jours, d’autres types d’intelligence, relatifs à l’intelligence émotionnelle, sont matière à étude dans les écoles ; les nouvelles générations pouvant ainsi travailler des matières telles que la résilience, la capacité d’empathie, l’assertivité, le concept de soi, les compétences émotionnelles…
En conséquence, la relation directe existant entre l’identification, la gestion et l’expression émotionnelle est vérifiée par le biais du rendement scolaire et académique. Avec tout cela, dans le futur, les entrepreneurs qui auront besoin, comme moi, de collaborateurs afin de concevoir des projets professionnels, pourront compter sur les meilleurs professionnels qui, dès leur plus jeune âge, ont pu apprendre à gérer plus sainement leur émotivité. Cela permettra de compter plus d’employés ayant une meilleure connaissance d’eux-mêmes et de meilleures habilités relationnelles. En définitive, une meilleure intelligence émotionnelle.

Le « talent féminin » est aussi bien attribué aux hommes qu’aux femmes, puisqu’il s’agit de la pensée de l’hémisphère droit du cerveau, où sont logés, entre autres, l’intuition, l’imagination, la créativité et l’empathie. Au contraire, l’hémisphère gauche se reporte au raisonnement analytique, rationnel et méthodique. Malgré tout, les théories ne sont pas partisanes de la division du cerveau en hémisphères. Elles défendent plutôt l’idée que l’endroit où se produisent les processus n’a pas d’importance, puisque tout est interconnecté par des réseaux neuronaux. Les hommes et les femmes connaissent l’importance de l’autoconnaissance, de se savoir en tant qu’êtres émotionnels pour qui la gestion de ses propres émotions, ainsi que celle des autres, est fondamentale.

Même si cela paraît étrange, la raison, mais aussi l’intuition, entrent en jeu dans la majorité des décisions quotidiennes. D’où le fait que nos émotions aient une importance très directe, beaucoup plus que ce qu’on pourrait imaginer, lorsque nous prenons des décisions au quotidien. L’intégration du cerveau intuitif avec le cerveau analytique symbolise également l’intégration des parties consciente et inconsciente : « deux cerveaux » qui nous permettent de traiter l’information.

image smile

« Le génie, ce n’est que 1 % de talent et 99 % de travail.  »

Albert Einstein.

Les multiples décisions que nous prenons tout au long de notre vie, depuis chaque lieu que nous visitons, en passant par le choix de nos aliments, jusqu’au choix même du nombre d’enfants que nous voulons, définissent, sans aucun doute, une partie des récentes études sur la théorie des neurosciences.

REFERENCES:

– « Escuchando a las dos mentes » en Tendencias, Randstad, Junio 2012.